Guide d'entretien

3 conseils pratiques pour entretenir ses plantes en été

entretenir ses plantes

Derrière un jardin accueillant et chaleureux se cache un entretien colossal et fatigant. Les contraintes de jardinage varient en fonction de la saison. L’été vous complique souvent la tâche avec la canicule surtout. Découvrez les trois conseils pratiques pour garder ses plantes en pleine forme en été.

1. Trouver le bon moment pour l’arrosage

L’arrosage se présente comme le point le plus important de l’entretien d’un jardin. La fréquence doit être particulièrement accrue, mais doit se faire aussi au bon moment. Cette précaution se prend pour éviter que certaines plantes ne meurent pendant l’été. Les températures extrêmes que les plantes subissent amènent à l’adoption d’un arrosage adéquat.

L’aspersion des plantes en journée ne permet pas à l’eau de s’infiltrer dans la terre, et s’il se fait trop tard, ces derniers risquent de se gorger d’eau, surtout pour les climats montagnards. Si vous avez un potager, le moment idéal se trouve entre 18 h et 20 h. Pour les plantes vertes et les massifs, l’arrosage se pratique en tout temps. La pelouse a besoin d’eau le soir, et l’idéal c’est de s’offrir un arroseur automatique. Si vos plantes ne se trouvent pas dans ces catégories susmentionnées, faites un tour sur deco-jardin.eu.

2. Prendre du temps pour désherber les plantes

Les tâches de désherbage sont bien incluses dans l’entretien du jardin. Elle consiste à enlever les plantes nuisibles qui se nourrissent des éléments essentiels à la croissance de la plante tels que l’eau, la lumière et les nutriments, entre autres. Cette action améliore également le décor de votre jardin. Il va sans dire que cette étape demande beaucoup de patience et beaucoup d’intensité. Une binette ou un sarcloir est un outil d’aide incontournable si vos plantes semblent trop nombreuses.

Le printemps est le moment idéal pour limiter la multiplication de ces nuisibles au moment de l’été. Le potager réclame des soins spécifiques et intenses de désherbage en été. La bonne technique consiste à déterrer entièrement la racine de la mauvaise herbe pour freiner la repousse. La coupe encourage leur prolifération.

3. Choisir avec précaution les équipements d’arrosage

Les outils d’arrosage varient en fonction de la taille de votre jardin et du temps en votre possession pour en prendre soin. Pour l’arrosage du potager, un arrosoir suffit pour un petit espace de 2 à 4 personnes. Si la capacité est supérieure, vaut mieux opter pour un tuyau d’arrosage à relier au robinet du jardin ou à installer sur un dévidoir.

En ce qui concerne les plantes vertes et les massifs, il est préférable de sélectionner un tuyau d’arrosage immédiatement. Toutefois, il faut choisir un pistolet pour éviter que les plantes s’égorgent de beaucoup d’eau. Ces accessoires vous donnent l’opportunité d’irriguer la végétation en mode pluie, en brume ou en jets suivant le type de plantes de votre jardin.

Enfin, la pelouse s’arrose pratiquement avec un système d’arrosage automatique accompagné d’un programmateur localisé au robinet d’eau. L’installation doit se faire par un professionnel dans le domaine. Plusieurs accessoires s’offrent à vous pour adapter le système à vos besoins comme l’arroseur canon ou bien l’arroseur oscillant, mais aussi l’arroseur rotatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *